L'information financière que vous ne trouvez
nulle part ailleurs !

Actualité

Nous sélectionnons chaque jour les news que nous estimons importantes pour pouvoir suivre les points suivants :

Date de publication: 2 sept. 2019
Auteur: DB
Noter cette article :
BIS.jpg

Les nouvelles conclusions de l’étude de la Banque des Règlements Internationaux (BRI) s’appuient sur les données de 113 grandes banques internationales ayant leur siège dans 14 grandes économies avancées pour la période 1994-2015. L'analyse distingue trois types d'effet sur les banques des taux d'intérêt à court terme - sur leurs revenus, leurs bilans et leurs expositions au risque. Il pèse la possibilité d'effets variables selon le niveau des taux. Il filtre également l’influence des facteurs macroéconomiques, réglementaires et spécifiques à la banque.

Les faibles taux d’intérêt, notent les experts de la BRI, ont incité les banques à passer des activités génératrices d’intérêts aux activités génératrices de frais et de négociation. Cela a partiellement compensé la baisse du rendement des prêts des banques ("marge d'intérêt"). Le virage est plus fort pour les banques à faible capitalisation, souligne l’étude.

Les banques ont également apporté des modifications modérées à leur mode de financement, préférant les dépôts aux emprunts à court terme. En outre, elles ont réagi à la nouvelle réglementation en réduisant le risque de leurs actifs. Dans le même temps, les provisions pour pertes sur prêts ont diminué, ce qui peut indiquer que des prêts potentiellement problématiques sont régulièrement couverts.

Télécharger le document

Lien de secours